Pourquoi peindre un toit en blanc peut limiter l’apport en chaleur
0 0
Temps de lecture :3 Minutes, 19 Secondes

Un moyen simple et peu coûteux de résoudre la crise énergétique émergente et le changement climatique étroitement lié consiste à améliorer l’efficacité énergétique des systèmes existants dans le monde.

Une procédure de base particulière, mentionnée précédemment, consiste à peindre le toit en blanc, de sorte qu’une grande partie de l’énergie solaire soit réfléchie vers les cieux, sous forme de rayonnement visibles.

D’un point de vue individuel, local et mondial, il y a donc de nombreux avantages à tirer de l’application du projet planétaire pour rendre les toitures plus réfléchissants.

Les toits en blancs pourraient contribuer à sauver la planète

Dans une interview accordée à la télévision britannique BBC, Ban Kimoon a suggéré de peindre les toits des bâtiments en blanc.

L’ancien diplomate des Nations unies avait précédemment expliqué que le toit, qui est recouvert d’une telle peinture blanche réfléchissante, rejette une grande partie de la lumière du soleil.

Par conséquent, le bâtiment stocke moins de chaleur, a besoin de moins de chauffage et se refroidit plus rapidement après la tombée de la nuit.

Une proposition politique ambitieuse au service de la lutte contre le réchauffement climatique, inspirée des recherches aéronautiques de la NASA.

L’ancien secrétaire général de l’ONU a parlé d’un projet en cours dans la ville d’Ahmedabad, dans le nord-ouest de l’Inde, où les températures estivales oscillent autour de 50°C.

Plus de 3 000 toits ont été peints à la chaux blanche et au revêtement réfléchissant en 2017. C’est une pratique de longue date dans les îles grecques.

Vaut-il la peine de peindre son toit en blanc ?

Parce que la quantité de chaleur envoyée à l’intérieur est plus faible, la conclusion de ce projet pilote prévoit une diminution de la température du toit, qui peut atteindre 30°C en été (par rapport aux toits non blancs), et une réduction de la température interne entre 2°C et 5°C. Des résultats ont été obtenus par le laboratoire de recherche de l’Université de Berkeley en Californie.

Les scientifiques pensent que l’utilisation de peinture réfléchissante sur les toits peut aider à réduire le réchauffement climatique.

Cela compenserait 24 gigatonnes de dioxyde de carbone, soit l’équivalent des émissions d’environ 300 millions de voitures conduites pendant 20 ans.

De la NASA… au toit d’E.Leclerc à Quimper connu sous le nom de « cool roof » – ou « toit froid » en français, ce procédé écologique se répand lentement. Afin de réaliser un procédé écologique faites appel au Couvreur Orvault

Dans la plupart des pays au climat chaud, comme le sud de l’Europe ou le nord de l’Afrique, les villes sont blanches.

En outre, certaines villes prennent ce problème très au sérieux, comme New York, qui compte 10 millions de mètres carrés de toits blanchis à la chaux depuis 2010. Cela a réduit l’utilisation des climatiseurs de 40 %. Une initiative pour réduire la consommation d’énergie en ville et limiter l’effet d’îlot de chaleur urbain.

Quel type de peinture utiliser pour peindre son toit en blanc ?

En 1996, l’agence spatiale américaine NASA a développé une peinture céramique blanche qui reflétait la lumière du soleil pour une utilisation sur les engins spatiaux.

Cette isolant très puissant a été adoptée partout dans le monde, comme en France dans la société Cool Roof France, qui a repeint la toiture du magasin E.Leclerc de Quimper à l’acrylique.

Peindre son toit en blanc convient-il à tout pays ?

Peu importe la pente du toit ou son matériau (membrane de bitume, béton, bois, métal), la couleur blanche réfléchissante peut être appliquée et couvre tous les types de bâtiments – commerciaux, industriels et résidentiels.

Ces peintures céramiques sont nombreuses sur le marché, mais les scientifiques limitent l’aspect révolutionnaire du toit froid ».

Ils ont souligné que ce processus environnemental en été, entraîne une demande de chaleur en hiver, car le toit est réfléchissant et n’absorbe donc pas l’énergie thermique du soleil.

Cette technique de « toit froid » est particulièrement utile pour les pays aux étés chauds et secs et pour les toitures de très grandes surfaces.

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.